Vous êtes ici : Accueil > D - Ostéopathie par espèce > Ostéopathie canine > Ostéopathie canine
Publié : 10 avril 2012

Ostéopathie canine

L’OSTEOPATHIE CANINE

Il existe un grand polymorphisme dans cette espèce concernant son utilisation et son mode de vie : le chien peut être un animal de sport (agility, course de traîneau), de travail (garde de bâtiments, de troupeaux) ou plus généralement de compagnie.
Ces différents modes d’activité génèrent des tensions d’origine traumatique et émotionnelle, des contraintes mécaniques chroniques.
Les pathologies les plus classiquement rencontrées sont ostéo-articulaires et rachidiennes :
Boiteries intermittentes et récurrentes, compressions rachidiennes (cervicalgies , lombalgies, ataxies locomotrices) avec, à terme, des remaniements osseux.
L’ostéopathie, en améliorant la répartition des forces, soulage les zones en souffrance, limite les effets de la loi de WOLFF et permet une récupération fonctionnelle même si l’articulation est modifiée.