Vous êtes ici : Accueil > D - Ostéopathie par espèce > Ostéopathie équine > Ostéopathie équine
Publié : 10 avril 2012

Ostéopathie équine

L’OSTEOPATHIE EQUINE

Le cheval est aujourd’hui un animal de sport essentiellement utilisé pour la monte et subissant à ce titre des contraintes mécaniques à l’origine de traumatismes plus ou moins importants.
Une des spécificités du cheval est sa denture dont la pousse continue est compensée par une usure équivalente. Si la table dentaire est irrégulière, elle peut générer des contraintes douloureuses sur les articulations temporo-mandibulaires (ATM), sur le crâne, puis par le jeu des chaînes musculaires le long des muscles du cou, jusqu’aux antérieurs et favorisant des boiteries. Cela modifie également la digestion, entraînant des tensions abdominales sz traduisant par des coliques.
Une autre spécificité est la pousse des onglons, prolongements des membres sur lesquels se répartissent les forces d’appui au sol et siège de nombreuses pathologies ostéo-articulaires (en particulier à leur extrémité : la première phalange).
Il est donc important de combiner ostéopathie, dentisterie, nutrition et maréchalerie.