Vous êtes ici : Accueil > C - Ostéopathie : généralités et concepts > Histoire et définitions > Un savoir-faire en évolution permanente
Publié : 10 mars 2012

Un savoir-faire en évolution permanente

Un véritable savoir-faire
L’ostéopathie est un domaine qui exige un véritable savoir faire et une pratique importante. En France, la seule formation diplômante en ostéopathie reconnue par l’ordre des vétérinaires est réservée aux vétérinaires. Il faut donc après obtention du diplôme de vétérinaire s’engager dans une formation post-universitaire qui dure environ trois ans, dispensée par trois organismes de formation (Cursus de l’Ecole Vétérinaire de Nantes, AVETAO et IMAOV) et débouchant sur un diplôme inter-écoles. Il y a également désormais la possibilité de passer par la validation des acquis de l’expérience (VAE).
Si l’ostéopathie est une conception particulière des relations entre le corps et l’esprit (l’animal comme l’homme fonctionne de façon psychosomatique), qui diffère de la médecine classique, elle doit être pratiquée par des personnes compétentes. L’ostéopathe doit avoir suivi un vrai cursus d’ostéopathie, sur plusieurs années (minimum trois ans) pour offrir un maximum de sécurité au patient. Il doit connaître l’anatomie, la physiologie, être capable de poser un diagnostic différentiel (faire la différence avec une maladie organique) et renvoyer sur un confrère le cas échéant.
Cette médecine, est loin de l’image classiquement répandue d’une pratique obscure et non scientifique, loin aussi d’un simple phénomène de mode. Elle est en perpétuelle évolution, se base désormais sur des concepts établis en recherche fondamentale (notamment en biophysique et en biologie cellulaire) et montre chaque jour sur le terrain son efficacité.